Cure de rajeunissement pour la polyvalente Thomas-Albert

Publié le mercredi, 02 juillet 2014 dans : Actualité, Communiqués

Cure de rajeunissement pour la polyvalente Thomas-Albert

Le ministre Danny Soucy (au centre), en compagnie du président du Comité parental d’appui à l’école de la PTA, monsieur Patrick Kavanaugh; du directeur de la PTA, monsieur Pierre Morin, de la représentante de la PTA au sein du Conseil d’éducation de district du District scolaire francophone du Nord-Ouest, madame Line Côté-Page; et du directeur général du District scolaire francophone du Nord-Ouest, monsieur Bertrand Beaulieu.

 

Grand-Sault (GNB) — Le gouvernement provincial aura investi plus de 4,7 M$ sur une période de trois ans pour améliorer les installations à la polyvalente Thomas-Albert (PTA) de Grand-Sault.


« Notre gouvernement s'est engagé à renforcer le système d'éducation et à continuer d'investir dans les écoles en vue de répondre aux besoins de nos jeunes et des collectivités », a affirmé le ministre de l'Environnement et des Gouvernement Locaux, Danny Soucy, lors d'une visite à la polyvalente vendredi. « Nous travaillons pour que tous les élèves et le personnel scolaire soient en mesure de continuer à réaliser leur plein potentiel dans des milieux d'apprentissage sains et sécuritaires. »


Monsieur Soucy parlait au nom de la ministre de l'Éducation et du Développement de la petite enfance, Marie-Claude Blais.
Ces rénovations font partie d'un vaste plan de restructuration des écoles de la province.


En 2013-2014, le gouvernement provincial a également investi 1,403 M$ pour des travaux de conception et de réparations afin d'améliorer le stationnement et procéder à une série de rénovations des infrastructures à la polyvalente.


Pour 2014-2015, le gouvernement provincial a consenti une somme additionnelle de 1,52 M$ pour, entre autres, remplacer la toiture et rénover le gymnase. Une somme de 1,8 M$ a aussi été approuvée dans le plan d'investissement de trois ans pour rajeunir la structure intérieure, remplacer les portes extérieurs et moderniser les installations électriques.


(Source : ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance)