Des investissements de 1,5 M$ prévus à la CDJ en 2018-2019

Publié le lundi, 15 janvier 2018 dans : Actualité, Communiqués

Des investissements de 1,5 M$ prévus à la CDJ en 2018-2019

EDMUNDSTON (GNB) – Le gouvernement provincial investit 1,5 million de dollars afin de lancer les travaux d’amélioration à la Cité des Jeunes A.-M.-Sormany (CDJ), à Edmundston, dans le cadre du budget d’immobilisations de 2018-2019.

« Investir dans l’éducation est essentiel pour la santé de nos familles, et notre économie en tirera également parti », a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. « Grâce à notre plan économique pluriannuel, nous pourrons continuer à réaliser des investissements stratégiques dans le secteur de l’éducation, et ce, afin de garantir que nos écoles puissent répondre aux besoins des élèves actuels et futurs. »

Une évaluation de l’édifice a été effectuée l’été dernier, et les résultats ont démontré qu’une modernisation à mi-vie était possible. De telles améliorations visent à remédier aux lacunes au niveau de la structure et aux lacunes sur le plan architectural, civil, mécanique et électrique d’une école, ainsi qu’à la moderniser et à prolonger sa durée de vie d’au moins 30 ans. Cette dépense constitue une fraction des coûts de remplacement.

Les travaux de conception devraient commencer ce printemps.

L’école a été construite en 1971 et accueille près de 950 élèves. Au niveau de la superficie, il s’agit de la plus grande école de la province. Les bureaux du District scolaire francophone du Nord-Ouest sont également situés dans cet établissement scolaire.

Le budget d’immobilisations de 2018-2019 comprend des investissements de 105,8 millions de dollars dans des écoles du Nouveau-Brunswick.

Les plans d’éducation de 10 ans du gouvernement visent à améliorer les résultats scolaires et à mieux préparer les jeunes pour l’avenir. Des objectifs sont fixés dans des domaines prioritaires afin d’encourager les élèves à devenir des apprenants tout au long de leur vie, de soutenir les dirigeants du milieu de l’éducation et d’assurer la stabilité du système.

Source: GNB