La rhubarbe

Publié le mardi, 28 mai 2013 dans : Capsule nutrition, Apprenants en santé

La rhubarbe

Frais, nutritifs et économiques, les aliments cultivés, élevés ou fabriqués localement sont abondants et nous donnent mille et une raisons de célébrer. C’est pourquoi les diététistes de la Santé publique désirent partager avec vous un aliment local vedette par mois, durant l’année scolaire 2012-2013. Voici celui du mois de mai : la rhubarbe.

La rhubarbe est un légume populaire dans notre région que beaucoup de gens cultivent dans leur jardin. On en mange les tiges qui peuvent être vertes, roses ou rouges. 

Mais attention!  Il n’est pas recommandé de manger les feuilles de la rhubarbe, car elles peuvent être toxiques. 

En raison de sa haute teneur en fibres, la rhubarbe est un aliment de choix pour conserver un bon équilibre des gras dans notre sang. Certaines études ont démontré que la consommation régulière de rhubarbe pourrait diminuer le cholestérol total et le mauvais cholestérol LDL. En plus d’être une excellente source de vitamine K, la rhubarbe contient aussi de la vitamine C et du calcium.

Pour réduire le goût acide de la rhubarbe, on la mange plus souvent sous forme de desserts riches en sucre comme les confitures, les compotes et les tartes.  Mais elle devient ainsi un aliment moins santé.

On peut quand même la servir de façon à ce qu’elle soit moins riche en sucre soit comme ingrédient d’une soupe aux légumes, dans une salsa faite maison ou dans des muffins.  À ce sujet, visitez le site internet de Prescription action au www.prescriptionaction.ca pour consulter la recette du mois mettant en vedette la rhubarbe. 

(Par : Julie Santerre, diététiste en Santé publique)