Les appels menaçants causant la fermeture d’écoles s’avèrent des canulars

Publié le mercredi, 31 octobre 2018 dans : Actualité, Communiqués

Les appels menaçants causant la fermeture d’écoles s’avèrent des canulars

Edmundston – La Force policière d’Edmundston confirme que les appels menaçants reçus ce matin (31 octobre 2018) au centre d’appels de la Force policière qui ont mené à la fermeture de toutes les écoles du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO) s’avèrent être des canulars.

« Notre enquête a permis de démontrer qu’il n’y a jamais eu une réelle menace et nous pouvons confirmer qu’il s’agit d’un canular. L’enquête en est maintenant une de méfait public », explique l’inspecteur de la Force policière d’Edmundston, Steve Robinson.  

Rappelons que la Force policière d’Edmundston menait une enquête après avoir reçu deux appels tôt ce matin indiquant qu’un individu armé avait l’intention de se rendre dans une école. Après consultation auprès des autorités du District scolaire francophone Nord-Ouest, toutes les écoles du district et les bureaux administratifs ont été fermés en raison des risques potentiels.

Des agents de la Force policière continuent d’interroger des gens qui pourraient permettre d’identifier le ou les responsables des appels. En fait, la Force policière demande l’aide du public au cas où quelqu’un aurait des informations qui permettraient d’épingler la ou les personnes responsables d’avoir causé ce désarroi dans la communauté.

À la lumière de ces informations, le District scolaire francophone du Nord-Ouest confirme que toutes les écoles et les bureaux administratifs seront ouverts demain, le 1er novembre. Le directeur du DSFNO, Luc Caron, affirme que la priorité est toujours la sécurité des élèves et du personnel.

« Nous sommes soulagés du dénouement et tenons à remercier les parents pour leur compréhension. Chaque école est prête pour accueillir et accompagner les élèves et les membres du personnel dans leur retour en classe demain ».

C’est donc un retour à la normale dans les écoles. Notons enfin que la Force policière rassure les parents que la traditionnelle collecte de friandises de l’Halloween peut se dérouler telle que prévue aujourd’hui en toute quiétude.

(Communiqué conjoint de la Ville d'Edmundston et du DSFNO)