Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs entament une nouvelle saison!

Publié le jeudi, 16 janvier 2020 dans : Actualité, Communiqués

Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs entament une nouvelle saison!

Voici les fiers Blizzlecteurs de l’École communautaire Ernest-Lang de Saint-François qui se sont engagés à lire 75 minutes par semaine à la maison, simplement pour le plaisir.

Edmundston ― Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs ont entamé une nouvelle saison cette semaine. En tout, ils sont 272 à s’être engagés à lire 75 minutes hebdomadairement à la maison, simplement pour le plaisir. Parce que lire, ça compte!

Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs sont des équipes de jeunes lecteurs qui participent au programme de littératie communautaire du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO). Celui-ci a pour objectif d’encourager des garçons de la 3e à la 5e année à inclure la lecture dans leurs loisirs.

Le programme peut compter sur la précieuse collaboration de deux équipes de la Ligue de hockey junior A des Maritimes évoluant sur le territoire du DSFNO, soit le Blizzard d’Edmundston et les Rapides de Grand-Sault.

Le programme mise d’ailleurs principalement sur les liens entre les apprentis lecteurs et les hockeyeurs. Ses deux conceptrices, Marie-Josée Long et Lisa Bossé-Perron, l’ont créé après avoir eu connaissance d’études démontrant que les partenaires bénévoles masculins issus d’associations ou de loisirs ont un effet positif sur la motivation des garçons pour la lecture lorsqu’ils agissent comme mentors.

Mesdames Long et Bossé-Perron sont des membres de l’équipe pédagogique du DSFNO. Leur programme de littératie communautaire entame cette semaine sa troisième saison (une troisième pour le volet Blizzlecture et une deuxième pour le volet Raplecture).

Celles-ci ont eu écho de la fébrilité qui s’est installée auprès des élèves participants dès le retour des vacances des Fêtes. « Cette saison était très attendue. D’autant plus que par le passé, de forts liens d’admiration et de respect se sont créés entre les élèves et les joueurs. Nous croyons que cette année encore, la participation des hockeyeurs moussera l’engagement des jeunes et enrichira leurs apprentissages », mentionne Marie-Josée Long.

Madame Bossé-Perron ajoute que le développement de compétences en lecture est primordial. « Ces compétences ont une incidence sur les apprentissages des élèves tout au long de leur parcours scolaire, en plus de jouer un rôle dans la réussite de leur vie personnelle et de leur vie professionnelle », précise-t-elle.

De plus, par leur collaboration au programme de littératie communautaire, le Blizzard et les Rapides contribuent directement au processus de construction identitaire des jeunes participants francophones de leur région. Or, la construction identitaire est l’une des finalités du DSFNO.

De leur côté, les organisations du Blizzard et des Rapides se disent choyées d’avoir l’occasion d’influencer positivement la belle jeunesse de leurs communautés.

Fonctionnement du Blizzlecture et du Raplecture

En plus du Blizzard et des Rapides, les parents et les membres du personnel scolaire du DSFNO sont également des partenaires importants dans la réussite du programme de littératie communautaire.

Les élèves participants doivent s’engager à lire 75 minutes par semaine à la maison, avec l’appui de leurs parents. Pour les encourager à remplir leur contrat, le DSFNO a acheté et mis à leur disposition une variété de livres correspondants aux intérêts des garçons de leur âge.

Le DSFNO a également créé des cartes de hockey à l’effigie des joueurs du Blizzard et des Rapides, à collectionner au fil des semaines. Chaque carte contient un message, un truc ou un conseil en lien avec la lecture, de la part du hockeyeur qui y est en vedette.

Les joueurs et les entraineurs ont aussi participé à la création de capsules vidéos pour encourager leurs jeunes lecteurs respectifs. Celles-ci seront diffusées dans les médias sociaux du DSFNO, du Blizzard et des Rapides.

Fait à souligner, quelques filles ayant les mêmes défis que leurs confrères sont admises au programme. De plus, les consœurs et confrères de la 3e à la 5e année des Blizzlecteurs et des Raplecteurs sont aussi invités à lire quotidiennement à la maison. Ceux qui prendront cette bonne habitude courront la chance de mettre la main sur quelques cartes de hockey.

De leur côté, les membres du personnel scolaire s’évertuent à faire du Blizzlecture et du Raplecture une expérience éducative stimulante et valorisante. Entre autres, ils organisent des visionnements collectifs des capsules vidéos et fêtent les réussites des jeunes. Ils rendent même l’apprentissage des mathématiques amusant avec la comptabilisation des minutes de lecture.

Le programme de littératie communautaire du DSFNO est financé par le gouvernement provincial. L’obtention des fonds provient de l’initiative Le développement de la littératie à l’extérieur des heures d’enseignement, élaborée par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick, et qui découle du rapport Le pouvoir de la littératie – Vers la stratégie globale en matière d’alphabétisation du Nouveau-Brunswick.

Pour visionner la capsule vidéo de lancement de la saison 2020 du Blizzlecture, cliquez ICI.
Pour visionner la capsule vidéo de lancement de la saison 2020 du Raplecture, cliquez ICI.

Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs entament une nouvelle saison!

Des Raplecteurs de l’école Élémentaire Sacré-Cœur de Grand-Sault, heureux et motivés d’entreprendre la saison 2020!

Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs entament une nouvelle saison!
Les Blizzlecteurs et les Raplecteurs entament une nouvelle saison!