Marie-Ève Rousseau se joint au CÉD

Publié le mardi, 11 décembre 2018 dans : Actualité, Communiqués

Marie-Ève Rousseau se joint au CÉD

De gauche à droite : trois représentantes du CÉD du DSFNO, soit la vice-présidente, Hélène Laplante; la nouvelle conseillère, Marie-Ève Rousseau; la présidente, Francine Cyr; en compagnie du directeur général du DSFNO, Luc Caron.

Edmundston — Le Conseil d’éducation de district (CÉD) du District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO) compte un nouveau membre. Il s’agit de Marie-Ève Rousseau, désormais conseillère représentant le sous-district 1.

Le sous-district 1 comprend l’École communautaire Ernest-Lang et le Centre d’Apprentissage du Haut-Madawaska (CAHM), toutes deux de la Communauté rurale du Haut-Madawaska.

Le poste de représentant du sous-district 1 était vacant depuis quelques mois. Il était auparavant occupé par l’ancien président, Richard Landry, qui a dû prendre la décision de se retirer du CÉD pour des raisons de santé.

Les conseils d’éducation de district sont reformés aux quatre ans. Normalement, un représentant par sous-district est élu par la population, en même temps que les élections municipales générales. Le dernier scrutin a eu lieu en 2016 et le prochain aura lieu en 2020.

Lorsqu’un poste devient vacant, le CÉD doit faire un appel de candidatures. Il les réfère ensuite au ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, qui procède à la nomination.

Madame Rousseau est entrée en fonction ce soir, après avoir été assermentée au début de la réunion publique mensuelle du CÉD. Celle-ci a eu lieu au bureau du DSFNO, à Edmundston.

Madame Rousseau était déjà très engagée auprès des écoles du Haut-Madawaska, particulièrement au CAHM, que fréquentent son garçon âgé de huit ans et sa fille âgée de six ans. Elle était notamment membre du Comité parental d’appui à l’école du CAHM depuis 2016.

Celle-ci croit que son enthousiasme, sa détermination et sa soif de connaissances seront des atouts pour son nouveau rôle au CÉD. L’éducation, la santé et l’environnement sont des causes qui lui tiennent à cœur.

Marie-Ève Rousseau fait carrière en gestion et marketing.

Les membres du CÉD sont heureux d’accueillir leur nouvelle collègue autour de leur table de travail. « Madame Rousseau est motivée et souhaite contribuer de façon significative à la réussite éducative de notre belle jeunesse, tout comme au développement de nos communautés francophones. Elle sera certainement un plus pour la grande famille du DSFNO », affirme la présidente, Francine Cyr.

Le directeur général du DSFNO, Luc Caron, est du même avis. « J’ai confiance que madame Rousseau saura assurer avec brio ses nouvelles fonctions de conseillère », commente-t-il. « Tout comme pour ses collègues du CÉD, elle pourra compter sur mon appui et sur celui de toute mon équipe », ajoute-t-il.

Pour en savoir plus sur le rôle du CÉD, ou encore pour consulter le calendrier de ses réunions publiques mensuelles, visitez le site Web du DSFNO (www.dsfno.ca).