Technologie d’aide

Un modèle de réussite à la polyvalente Thomas-Albert

Publié le mercredi, 03 mai 2017 dans : Histoires à succès

Un modèle de réussite à la polyvalente Thomas-Albert

Cette photo a été prise dans une classe de français de 8e année de la PTA, dans laquelle des élèves utilisent un ordinateur portable pour pallier leurs troubles d’apprentissage.

Vivre avec un trouble d’apprentissage est un grand défi pour certains élèves. Pour ceux-ci, les tâches de lecture et d’écriture deviennent parfois des obstacles dans leur cheminement scolaire.

Heureusement, il existe un logiciel offrant des fonctions adaptées aux besoins d’utilisateurs ayant un trouble d’apprentissage. Ce logiciel spécialisé s’installe sur des ordinateurs portables que les élèves peuvent apporter en classe.

Par exemple, le logiciel peut faire la lecture de textes à voix haute à l’élève qui éprouve des difficultés à lire. Aussi, il offre un support pour la rédaction à l’élève ayant des difficultés dans ce domaine. Dans ce cas-ci, le logiciel lui suggère des mots.

À la polyvalente Thomas-Albert (PTA) de Grand-Sault, une école de niveaux 7e à 12e année, une quarantaine de portables sont assignés à des élèves vivant avec des troubles d’apprentissage. Les enseignants des jeunes utilisateurs de cette technologie sont heureux et fiers de leur permettre de suivre le rythme de la classe, et ce de façon autonome.

Pour créer ces conditions gagnantes, les enseignants doivent être bien organisés. En effet, ils doivent notamment transmettre à l’avance, en format numérique, les textes de la matière qui sera étudiée en classe à leurs élèves utilisant un portable.

Depuis quelques années, les enseignants ont entre autres considérablement ajusté leurs méthodes de planification de cours. « Auparavant, de nombreuses ressources humaines étaient nécessaires pour répondre aux besoins des élèves ayant un trouble d’apprentissage. Ceux-ci devaient souvent sortir de la classe pour se faire lire des textes. Nous nous sommes donc mobilisés pour développer une façon de faire permettant à ces jeunes de demeurer en classe et d’être autonomes quand vient le temps des travaux et des évaluations », témoigne Monsieur Rico Proulx, enseignant de sciences et de mathématiques en 8e année.

« Par exemple, de mon côté, je prépare aussi mes évaluations sous forme de fichiers audio », ajoute Monsieur Proulx.

Les élèves qui utilisent cette technologie d’aide ont des écouteurs, ce qui leur permet de demeurer auprès de leurs camarades de classe lorsqu’ils doivent écouter des enregistrements ou utiliser la fonction de lecture de texte.

Les enseignants s’entendent pour dire que cette technologie est essentielle pour ses jeunes utilisateurs. « L’élève à qui un portable a été attribué n’entre pas dans sa classe sans cet outil. Il en a vraiment besoin pour apprendre », mentionne Madame Chantale Doiron-Mazerolle, enseignante de 8e année en français.

Les élèves reçoivent également de l'aide pour apprivoiser leur outil technologique et pour développer leur autonomie en classe, notamment de la part de Monsieur Yvan Bouchard et de Madame Mélissa Levesque, tous deux enseignants ressources.

En tout, 178 portables avec logiciel spécialisé sont présentement attribués à des élèves des 19 écoles District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO). Ces élèves vivent avec un trouble ou une difficulté importante d’apprentissage.

Par Caroline Boucher
Mentor en technologie d’aide au DSFNO

Un modèle de réussite à la polyvalente Thomas-Albert

Pour créer des conditions gagnantes, les enseignants de la PTA se sont mobilisés. De gauche à droite, des membres de l’équipe enseignante: Madame Mélissa Levesque, Monsieur Joël Couturier, Madame Lise Mazerolle, Madame Suzanne Levesque, Madame Anne Rossignol-Pelletier, Monsieur Yvan Bouchard, Monsieur Rico Proulx et Madame Chantale Doiron-Mazerolle.